Mantra Taoïste

monk

❥ Avoir de la compassion, la joie de donner, c’est avoir un médicament
Retourner à la cause première et retrouver la racine, c’est un médicament
Savoir se corriger après avoir commis des fautes, c’est un médicament
Faire de bonnes œuvres avec toutes ses capacités, c’est un médicament
Purifier le cœur et cesser d’avoir des désirs, c’est un médicament
Il faut utiliser souvent ces médicaments, broyer tous ces ingrédients et les tamiser, puis en consommer régulièrement

La dépression en médecine chinoise

LA DEPRESSION (Yi Yu Zheng)

La dépression est une maladie courante dont les principaux signes sont : pessimisme, réduction des activités, soupirs fréquents, désintérêt envers le monde extérieur, insomnie avec excès d’activité onirique, trouble du jugement, sensations d’inconfort corporel et troubles du sommeil, dévalorisation de soi-même… Nous pouvons parler de dépression lorsque les personnes sont dans un état dépressif intense et durable.

Il faut noter que la dépression est un terme moderne que l’on retrouve dans notre civilisation, en particulier en Occident. En médecine chinoise, nous pourrions rapprocher cette maladie de Dian Kuang (psychose maniaco-dépressif), Zang Zao (agitations du coeur, hystérie), Yu Zheng (syndrome de blocages affectifs) et de Bai He Bing (maladie de lys, correspondant à certaines manifestations hystériques ou névrotiques).

Nous pouvons retrouver dans les extraits de textes anciens suivants des similitudes à la maladie :

  • Le Nei Jing mentionne dans son ouvrage les perturbations émotionnelles excessives qui peuvent être  à l’origine de certaines maladies mentales (humeur dépressive, méfiance avec excès de réflexion, etc).
  • Extrait du Ling Shu (chapitre 22) : « Le début de Kuang (psychose maniaque) est marqué par les signes suivants : chagrin, perte de mémoire, irritabilité, angoisse. Cette maladie provient d’un excès de tristesse. »
  • Passage du Shang Han Lun (Traité des atteintes du Froid) : « sensations de gêne dans les partis antérieure et latérale du thorax, mutisme, anorexie, dysphonie (Xin Fan : instabilité de l’humeur, avec malaise et souvent réactions coléreuses), vomissements. Et dans certains cas : sensations d’inconfort au niveau thoracique sans vomissements (…), ou encore palpitations. »

LE SHEN ORIGINEL

En médecine chinoise, le cerveau est considéré comme la « mer des moelles » et le « palais du Yuan Shen (Esprit Originel) ». Le Shen originel est considéré comme le centre de l’être. Il a la capacité de rendre calme, d’éclaircir les pensées et d’affermir la volonté.

C’est ainsi que peut se manifester la dépression lorsque l’état mental est défaillant. Les troubles émotionnels excessifs perturbent les mouvements du Qi, et causent la stase de sang et les mucosités dans le corps lorsqu’ils se bloquent. Avec le temps, ce blocage épuise le Qi, le sang, le Yin et le Yang lesquels ne peuvent plus nourrir le cerveau et maintenir les activités normales de l’Esprit.

C’est pourquoi « l’harmonisation du Shen (esprit) et la régularisation du Qi » constituent la règle fondamentale du traitement de la dépression.

  • Dans le Ling Shu (chapitre 8), il est écrit : « dans le traitement acupunctural, le rôle du Shen est chose fondamentale ». Le Shen correspondant aux activités mentales, cet extrait souligne l’importance de l’harmonisation du mental et des émotions.

Cependant, la dépression peut également survenir à la suite de certaines maladies chroniques épuisant le Qi et le Sang. En effet, ces derniers ne peuvent plus monter jusqu’au cerveau pour le nourrir. On voit alors apparaitre une baisse des activités et des signes de trouble émotionnel tel que l’humeur dépressive.

LE FOIE

Le Foie est souvent à l’origine de la dépression lorsqu’il y a :

  • Surpression du Qi du Foie qui à la longue peut se transformer en feu, tout excès émotionnel lié au Foie peut entraver la bonne circulation du Qi, il en résultera une surpression qui peut provoquer la dépression mentale
  • Stagnation de Qi et de mucosités, le Foie attaque la Rate lorsque celui-ci est en surpression de Qi. Le Foie la contrôle excessivement, ce qui l’affaiblie et rencontre des difficultés pour remplir ses fonctions de transformation et de transport des liquides et des aliments. Les mucosités s’installent, obstruent le Coeur et perturbent la Clarté de l’Esprit

AUTRES CAUSES DE LA MALADIE

D’autres facteurs peuvent également être à l’origine de la maladie :

  • La tristesse blesse le Shen, des émotions telles la mélancolie et la tristesse prolongée peuvent blesser le Sang-Yin du Coeur. Le Shen ne pouvant plus être bien abrité, celui ci se déstabilise, on voit alors se manifester la dépression
  • Vide du Coeur et de la Rate, de nombreuses causes peuvent épuiser la Rate et le Coeur comme les maladies chroniques, les pertes de sang, le surmenage, etc. Si la Rate ne peut plus remplir ses fonctions de transformation-transport et produire du sang, le Coeur n’étant plus nourrit correctement celui-ci ne pourra offrir un abri paisible au Shen
  • Montée du feu due à un Vide de Yin, un feu du Foie peut blesser le Sang et le Yin. Ce vide, peut être un Vide du Yin des Reins, généré par des frayeurs, les maladies chroniques, l’âge avancé… Le Yang ne peut être contrôlé et provoque un Feu-Vide qui s’élève jusqu’à troubler le Shen.
  • Vide de Yang des Reins, le Zhi-Capacité Réalisatrice est abrité par les Reins. Or en cas de Vide du Yang des Reins, les actions ne peuvent être renforcées par la Volonté (Zhi)

Les organes impliqués dans la dépression sont nombreux, la maladie ne se manifestera pas de manière identique d’une personne à une autre.

Chez certaines personnes, la surpression de Qi du Foie peut engendrer une accumulation de mucosités ou la formation du feu (tableau de plénitude). Chez d’autres sujets, ce même blocage peut entraîner un vide de la Rate ou un vide de la Rate et du Coeur, voir un épuisement du Yin du au Feu du Foie (tableau de vide).

EXEMPLES

On observe ainsi chez les sujets dépressifs des signes et des symptômes très variés.

Par exemple, chez les femmes on note souvent une atteinte au niveau du sang entrainant la stagnation du Qi. Cela peut se produire pour les raisons suivantes :

  • L’appareil génital féminin fonctionne principalement avec le sang. Ce dernier peut être touché suite à une hémorragie importante après un accouchement ou à des problèmes menstruels
  • La mélancolie et l’hypersensibilité perturbent le foie et la rate d’où un épuisement progressif du sang nourricier
  • La diminution de l’essence des reins à la ménopause entraine par conséquent celle du sang.

Chez les personnes âgées, la diminution du Qi et des fonctions des Zang Fu est surtout marquée par la baisse des fonctions du couple Rate-Estomac et par un déficit du Jing des Reins. Voici les syndromes de dépression les plus observées :

  • Vide du yang de la Rate et des Reins : membres froids, frilosité, faiblesse lombaire et des genoux, diarrhées
  • Vide de la Rate et du Coeur : palpitations, manque de force, perte d’appétit
  • Vide de la Rate avec blocage du Foie : sensation de gêne au niveau des hypocondres, soupirs fréquents, goût amer, selles non moulées

Ainsi, la médecine chinoise soigne la dépression aussi bien que les médicaments voir mieux, en aidant le corps et l’esprit à retrouver leur équilibre naturellement.

Yen-Lisa Goh / http://www.Kam-Yin.com

Sources bibliographiques :

Philippe Sionneau – Troubles psychiques en médecine chinoise – Guy Trédaniel

Lin Shi Shan  – Acupuncture Traditionnelle Chinoise n°9 – Institut Yin Yang

girl-1098612_1280

Prayer to the Mother of a Thousand Faces

Kwan Yin, beloved mother of the Humanity …
We thank you for being with us …
For inspiring harmony and balance …
For feeding our soul with kindness and mercy …
For showing us the way that leads to you.

You are the Mystic Rose of the world,
who with your fragrance purifies everything.
You are the redemptive mother
who protects us …
and bathes us in the spring of purity …
To help us to heal our fears, insecurities,
and false beliefs about ourselves …

So we can become the masters of our world …
A world builted with conscience.

Thank you, Divine Mother, for the ancient wisdom …
that you give us every moment.

Lady of Peace …
Master of Contemplation …
Mother of the world …
Nourish us with the beauty of your flowers …
with your grace and fullness …

Lady of the Rainbow …
Nourish us with the rays of the Universe …
and spread over us your endless love …
Here and Now …

Calm our thoughts …
and our feelings …
so we can follow the path of our Being
Because you are the sun that illuminate our soul.

By Tornasol

Séance minceur, spécial anticellulite

A l’approche de l’été, c’est le moment de s’occuper de sa cellulite! En énergétique chinoise, la cellulite correspond à une stagnation des Liquides Organiques qui à la longue forme la cellulite ou la graisse.

Venez donc essayer une séance avec des ventouses pour faire circuler les stagnations locales (rétention d’eau et graisse) combinée avec des points d’Acupression suivie d’un bon massage aux huiles essentielles pour une séance complète. Il faut compter une bonne heure pour chaque séance afin d’agir efficacement sur l’aspect peau d’orange, culotte de cheval, et de permettre une bonne circulation sanguine et de libérer le corps de ses toxines.

Je peux cibler des zones en particulier selon vos besoins comme le ventre, les bras, les cuisses, les genoux, le bas du dos et les fesses !

Séance Minceur (ventouses, acupression et massage aux huiles essentielles) :

50€ la séance

40€ la 5ème séance

Sur rdv au cabinet.
Contacter Kam Yin 06 59 84 42 82

 

Bumblebee

The sacred face upon which I try to meditate,
Does not appear in my mind.
The lover’s face upon which I do not meditate,
Appears in my mind clear and distinct.

The bumblebee was born early,
The flower bloomed late,
My lover, who has no faith,
It is too late to be together.

The seasons of flowers has passed,
And the turquoise-colored bee does not moan.
When fate has separated me from my lover,
I should also not moan.

I went to a holy Lama,
And asked for spiritual advice.
But I was unable to change my mind,
So again I drifted to my lover’s side.

Written by H.H. The 6th Dalai Lama (1683-1706 A.D.)